15 ramens originaux à essayer à Tokyo


Sommaire :
1- Le Ramen Ananas chez Papapapapine
2- Le Raclette Kebab Ramen chez Menya
3- Le Monster Ramen chez Hyōri
4- Le Schtroumpf Ramen chez Kippōshi
5- Le Ramen au café chez Oedo Ramen Aroma
6- La viande au Ramen chez Kitaotsuka
7- Le Ramen au chocolat chez Mensho Tokyo
8- Le Ramen Tequila chez Kono
9- Le Pizza Ramen chez Ajito Ism
10- Le simplissime Ramen chez Tanaka Second
11- Le Michelin Ramen chez Tsuta, Nakiryu et Konjiki
12- Le Boob Ramen chez Oppai
13- Le Ramen à la fraise chez Papapapapine
14- Le Ramen aux insectes chez Nagi
15- Le Fugu Ramen ou Ramen de la Mort chez Keisuke


1- Le Ramen Ananas chez Papapapapine

Si vous ne supportez pas les gens qui osent défendre les pizzas hawaïennes ça ne sera pas votre adresse préférée. Le concept de Ramen sucré est cependant intéressant, surtout que ce fruit se marie très bien avec le porc comme le porc sauté à l’ananas. Le restaurant sobrement appelé Papapapapine ( パパパパイン) se situe dans le quartier de Nishi Ogikubo.

Vous ne pouvez pas le rater car toute la décoration, des salières aux tabourets, est sur le thème de l’ananas. La totalité du menu également contient de l’ananas, petite préférence de notre côté pour le Ramen salé crevette ananas.

Adresse : 〒167-0053 Tokyo, Suginami City, 杉並区Nishiogiminami, 3 Chome−12−1




2- Le Raclette Kebab Ramen chez Menya

On veut du gras ! Appréciez la diététique et la finesse de la cuisine japonaise avec de bonnes grosses nouilles agrémenter de viande à Kebab grillée, le tout arrosé de fromage à raclette fondu. Ce restaurant de Ramen, appartenant à la chaine Menya Musashi Iwatora pour les personnes intéressés , se trouve à Ginza.

Si vous souhaitez déguster un bon ramen sans avoir peur de vous boucher les artères, essayez cette recette unique mélangeant des saveurs venues de Suisse et du Moyen-Orient. Petit coup de coeur pour la version tsukemen ingénieusement surnommé Tsukebab ( ツケバブ ) ! Attention nous sommes ici sur une édition limitée qui est souvent proposé les mois de Juin.

Adresse : 1 Chome-3-9 Sotokanda, Chiyoda City, Tokyo 101-0021




3- Le Monster Ramen chez Hyōri

On reste dans la diététique pour ceux qui ont une petite faim et qui se sentent d’humeur à relever un challenge : Un forfait de 3000 yen pour participer à ce concours au Umakara Ramen Hyouri et la possibilité de gagner jusqu’à 50 000 yen ! L’amende de 10 000 yen si vous échouez peut cependant en refroidir quelques-uns. Pas le droit d’être aidé par un ami pour engloutir cette montagne en moins de 20 minutes afin de gagner 50 000 yen ou en moins de 30 minutes pour 30 0000 yen .

4 portions de Ramen, plus de 3 kilos de pousses de soja. Depuis plusieurs années que le “Mega Challenge” a été lancé, seulement 9 personnes ont réussi à en venir à bout. L’histoire ne dit pas dans quel état ils sont aujourd’hui pour en parler. La célèbre Youtubeuse japonaise Russian Sato a réussi à engloutir le tout en .... pas de spoiler, découvrez la vidéo ci-dessous.

Adresse : 4 Chome-7-19 Kudanminami, Chiyoda City, Tokyo 102-0074






4- Le Schtroumpf Ramen chez Kippōshi


Un ramen tout bleu que vous pourrez trouver dans le quartier très touristique d’Asakusa et du Tokyo Sky Tree à Kipposhi. Le mystère reste entier sur ce qui donne cette couleur bleu turquoise au bouillon de poulet.

Provenant d’une recette chinoise ancienne, il se pourrait que la couleur soit du à une algue utilisée dans la préparation de la soupe. Ceci n’est qu’un supposition, le bol reste très savoureux et a un goût très naturel. Il y a donc peu de chance que cette couleur soit du à des colorants chimiques

Adresse : 〒150-0041 Tokyo, Shibuya City, Jinnan, 1 Chome−11−5


A post shared by Nufufu Kirax (@nufufukirax) on



5- Le Ramen au café chez Oedo Ramen Aroma

Ce Ramen là est certainement le plus barré de toute cette liste. Non seulement le bouillon et même les nouilles sont faites à base de café . Mais ils ont trouvé judicieux de rajouter dans ce bol... de la banane, du saucisson, de la terrine de poisson, du kiwi, un oeuf et bien sur une boule de glace .

Sûrement le ramen le plus unique que vous mangerez de votre vie, le meilleur, c’est moins sur. Il se trouve au café Aroma ( 亞呂摩 ) à Katsushika dans l’Est de Tokyo.

Adresse : 3 Chome-3-8 Horikiri, Katsushika City, Tokyo 124-0006




6- La viande au Ramen chez Kitaotsuka 

Et non le contraire quand on observe ce bol qui sera ravir les plus carnivore d’entre vous. Il faudra aller chercher dans la montagne de Chashu pour trouver une petite nouille qui se balade. Servi dans un petit Ramen shop nommé Kitaotsuka à Ikebukuro .

Pas de chichi ici avec un menu très basique avec 4 choix à la machine, ramen, ramen épicé, ramen avec montagne de porc chashu , ramen épicé avec montagne de porc chashu. A vue d’oeil et ayant franchi cette montagne une fois, on doit au moins être sur du 500 grammes de viande donc rendez-vous dans cette endroit avec l’estomac bien vide.

Adresse : 1 Chome-14-1 Kitaotsuka, Toshima City, Tokyo 170-0004




7- Le Ramen au chocolat chez Mensho Tokyo

Autant l’ananas on pourrait presque cautionner mais là, on pourrait se demander si ça ne va pas un peu trop loin et bien non ! Cette série limitée développée par la chaine Mensho à Tokyo est un Ramen spécial pour la St Valentin, plutôt bon, appelé Tsuke Ghana.

Cette recette faite en collaboration avec un chocolatier n’est pas qu’un coup Marketing. De gros copeaux de chocolat ornent le Ramen spécialement conçu pour se marier avec cette saveur. Dans sa soupe poivrée avec des copeaux et de l'huile de truffe, vous pouvez au choix croquer les morceaux comme ils sont ou attendre qu’ils fondent et se mélangent avec le bouillon. Seulement pour les chanceux qui se trouvent à Tokyo en Février avant la fête des amoureux !

Adresse : 1 Chome-15-9 Kasuga, Bunkyo City, Tokyo 112-0003


A post shared by Roger Zhao (@theumamieffect) on



8- Le Ramen Tequila chez Kono

On vous rassure seulement un shot de tequila est ajouté au bouillon et ce n’est pas la bol entier qui trempe dans la tequila dans le restaurant Kono.

Vous aurez quand même votre petite rondelle de citron vert attachée au bol pour lui donner un air festif et bien sur du chili pour mettre en avant les saveurs mexicaines de ce bol.

Adresse : Tokyo, Nerima-ku, Nakamura 3-13-10




9- Le Pizza Ramen chez Ajito Ism

Un mélange de cuisine italienne et de Ramen sans bouillon ou vous allez retrouver tous les éléments que vous préférez sur votre pizza : sauce tomate, pepperoni, olives et même le petit brin de basilic. Il y a aussi Un Ramen Carbonara pour les amateurs de cuisine fusion italiano-japonaise

Adresse : 〒160-0023 Tokyo, Shinjuku City, Nishishinjuku, 7 Chome−9−13 大黒屋15ビル1階




10-Le simplissime Ramen chez Tanaka Second

Telle la crêpe au sucre des Bronzés, vous avez de l’eau chaude, vous avez des nouilles: Mettez les nouilles dans l’eau chaude et ça vous fait un Ramen. Détrompez vous, le kakesoba est un des ramens les plus rafinés de Tokyo.

Tout a été fait pour mettre en valeur le goût délicat du bouillon exceptionnel chez Tanaka Second. Fait à base de homard et d'ormeau le bouillon transparent n'en n'est pas moins délicieux. Limité à 30 bols par jour, il faudra vous lever tôt pour tester ce ramen unique dans son genre.

Adresse : 3 Chome-4-1 Sotokanda, Chiyoda City, Tokyo 101-0021

A post shared by Steven Tanaka (@nmftokyo) on



11- Le Michelin Ramen chez Tsuta, Nakiryu et Konjiki

Envie de manger dans un restaurant étoilé pour moins de 15 euros, ne cherchez plus : ils sont au nombre de trois restaurants de Ramen dans la capitale japonaise à avoir réussi à décrocher cette précieuse étoile en 2019. Vous pouvez vous rendre sur notre article sur les 3 ramens avec une étoile Michelin de Tokyo si vous voulez connaître toutes les adresses et en savoir plus.


A post shared by Gertie (@gertiegrare) on



12- Le Boob Ramen chez Oppai

L’intérêt d'Oppai Ramen n’est clairement pas dans le bol. Alors que le concept peut sembler de mauvais goût, le ramen est lui très bon. En résumé, la patronne qui tient ce petit resto à décider de mettre en avant sa plastique et tout particulièrement son décolleté pour attirer de nouveaux clients qui l'appelent affectueusement Maman (?!) . Un concept bien WTF qu’on ne peut trouver qu’au Japon.

L’ambiance est bonne enfant et pas trop graveleuse. Si vous parlez un peu japonais la patronne est assez marrante. L’endroit est petit et ne va pas pouvoir accueillir 10 mecs en mode EVG, ça ne conviendra pas d’ailleurs à l’ambiance générale qui est plutôt chill sans trop de testostérone.

Adresse : Tokyo, Meguro-ku, Megurohoncho 4-3-14


A post shared by Tomo Kohsaka (@hokipoki3) on



13- Le Ramen à la fraise chez Papapapapine

Il est nommé ”Susususustrawberry Ramen” est une édition limitée servie au célèbre Papapapapine qui est d'habitude spécialisé dans l'ananas.

Le mélange du porc avec les fraises est intéressant et vous pouvez même rajouter du lait concentré dans le bouillon si vous êtes vraiment OK avec le concept du Ramen sucré.

Adresse : 〒167-0053 Tokyo, Suginami City, 杉並区Nishiogiminami, 3 Chome−12−1




14- Le Ramen aux insectes chez Nagi

Criquets, sauterelles ou vers à soie au menu bande de chanceux ! Il y a même l’option Tsukemen remplis d’insectes. Chez Ramen Nagi à Tokyo, l'événement n'a lieu qu'une fois par an, étrangement le jour de la Saint Valentin.

Loin de vouloir faire le buzz, Yuta Shinohara, le patron, a juste pour vocation de promouvoir les insectes comme une nourriture alternative délicieuse. Le concept est d'ailleurs reçu positivement car les 100 bols de ramens aux insectes sont écoulés en quelques heures. Après tout ce que vous venez de voir sur cette page nous avons préféré vous montrer une photo du restaurant que du bol, pour les estomacs délicats.

Adresse : 1 Chome-1-10 Kabukicho, Shinjuku City, Tokyo 160-0021


A post shared by Terence Ho (@thwl76) on



15- Le Fugu Ramen ou Ramen de la Mort chez Keisuke

Vous avez sûrement entendu parler du Fugu. Le poisson-globe qui peut se révéler mortel s’il n’est pas cuisiné correctement. Il contient en effet un dangereux poison dans certains organes qui doivent catégoriquement rester intacts.

C’est pourquoi, seuls des cuisiniers agréés d’un diplôme spécial délivré par l’Etat sont autorisés à le cuisiner. Et de nos jours, l’Empereur du Japon n’a toujours pas le droit d’en manger. Vous pourrez le déguster dans un ramen à un prix très raisonnable à Hachidaime Keisuke et aux dernières nouvelles, personne n’est encore décédé pour l’instant dans ce restaurant. Alors, ça se tente ?

Adresse : 5 Chome-2-1 銀座, Chuo City, 東京 104-0061